Vers le haut
02 43 85 88 91

Coût d’un appel local

Auto-écoles sarthoises : sortie de route pour certaines

thematiques 23 octobre 2016
Auto-écoles sarthoises : sortie de route pour certaines

La loi Hamon du 17 mars 2014 puis ensuite la loi Macron ont modifié la réglementation applicable aux auto-écoles. Pour vérifier l’application de cette réglementation mais aussi les pratiques des auto-écoles, l’UFC-Que Choisir de la Sarthe a enquêté, au mois de juin 2016,  dans le cadre d’une enquête nationale,  15 auto-écoles réparties sur tout le département, soit un échantillon de 10 %. Les relevés de nos enquêteurs ont permis de dégager des pratiques très hétérogènes.

Le respect de la réglementation en matière d’affichage obligatoire

L’affichage extérieur des prix est obligatoire et doit être parfaitement visible (prix de toutes les prestations à l’unité offertes : leçons théoriques et pratiques, test de contrôle). Le forfait le plus fréquemment pratiqué par l’auto-école doit être également affiché. La durée du forfait doit être précisée.

Qu’en est-il sur le terrain ? Sur les 15 auto-écoles enquêtées, 4 ne respectaient pas cet affichage extérieur obligatoire !

Les prix sont libres, très libres !

Tellement libres que l’écart de la fourchette des prix proposés est impressionnante. Pour les mêmes prestations, sur un forfait 20h, forfait le plus couramment pratiqué, les prix relevés par nos enquêteurs font le grand écart : de 1155 € pour le moins cher à 1508 € sur nos 15 auto-écoles enquêtées. La moyenne des forfaits en Sarthe est de 1285 €, au-dessus-de la moyenne nationale à 1155 €. A noter que le coût n’influe pas sur le taux de réussite puisque celui qui a le forfait le moins cher a un bon taux de réussite global (chiffres officiels 2014).

Généralement, le forfait 20 h (minimum obligatoire) n’est pas suffisant pour s’assurer de la réussite à l’épreuve de conduite. Des heures supplémentaires sont donc nécessaires. Leur coût varie de 39 à 45 € pour les professionnels enquêtés, la moyenne de la Sarthe étant de 42 € et la moyenne nationale de 43 €.

Si l’on compte un nombre raisonnable d’heures supplémentaires, le permis sur notre échantillon peut coûter de 1480 à 1962 €. La moyenne nationale étant de 1462 €, passer son permis en Sarthe a un coût certain. A noter que les plus chers en termes de tarif, ne sont pas dans les meilleurs de notre échantillon en termes de réussite.

Taux de réussite annoncé : certains semblent « fantaisistes » !

Nous avons aussi voulu vérifier la cohérence entre le taux de réussite annoncé pour 2015 par les auto-écoles comparé au taux officiel de 2014. Normalement l’écart en plus ou moins devrait être raisonnable. Ce n’est à l’évidence pas toujours le cas !

Pour le code, sur nos 15 auto-école, 3 d’entre-elles sur estiment ce taux de plus de 10 %, l’une même va jusqu’à 34 % : surprenant ! Le taux moyen de réussite officiel 2014 dans la Sarthe, pour le code, était de 72 %.

Les prestations proposées varient en fonction des auto-écoles : présence ou pas d’un formateur (11/15), accessible ou non sur Internet (9/15), avec ou sans DVD (12/15). La réussite à l’examen du code semble indépendante de ces variables : celui qui a le moins bon taux de réussite au code propose à la fois formateur, DVD et Internet. Quand il n’y a pas présence de formateur, on observe un bon taux de réussite quand même, voir au-dessus de la moyenne. Avec l’arrivée de cette possibilité de formation par Internet, l’obligation de disposer d’une salle pour la préparation à l’épreuve théorique ne devrait plus être une obligation lors de l’installation d’une nouvelle auto-école*.

Il faut noter que l’examen du code a été réformé, début mai dernier. Un peu moins de la moitié des professionnels enquêtés jugent que l’examen est maintenant plus difficile.

Pour l’examen de conduite, 2 professionnels surestiment leur taux de réussite : 18 et même 50 % ! Le taux moyen de réussite à la conduite en 2014  dans la Sarthe était de 69 %.

Il est certain que ces taux de réussite sont dus à de nombreuses variables dont certains complètements indépendants de la formation prodiguée, surtout pour l’épreuve théorique. Il n’en reste pas moins qu’on aimerait pouvoir se fier à des éléments objectifs. En attente d’un affichage des chiffres officiels de taux de réussite dans les auto-écoles*, les candidats peuvent se renseigner auprès de la préfecture ou consulter le comparateur en ligne sur quechoisir.org.

Annonces du temps moyen pour l’obtention du permis, du nombre d’heures nécessaires : mêmes grands écarts !

1 professionnel annonce 20h pour l’obtention du permis mais c’est lui qui a le moins bon taux de réussite officiel ! Pour les autres, les annonces vont de 27 à 36 h.

Au niveau national, la moyenne du nombre de semaines annoncée avant obtention du permis est de 13 semaines. Nos professionnels sarthois enquêtés annoncent pour 3 d’entre eux moins de 10 semaines, ce qui semble sous-évalué. 6 annoncent de 10 à 15 semaines, 3 plus de 25 semaines.

La séance d’évaluation préalable

C’est une obligation légale. Elle permet au candidat de vérifier si la pédagogie pratiquée lui correspond. Cette séance est facturée : de 30 à 60 € pour notre échantillon. Bien qu’elle soit inclue dans la plupart des forfaits, elle devrait en fait être facturée à part et ne pas engager le candidat à  effectuer l’intégralité de son parcours dans l’auto-école*.

Des frais réglementes

Si les frais de présentation à l’examen théorique et pratique sont désormais interdits (loi Macron du 6 aout 2015), les auto-écoles peuvent facturer des frais d’accompagnement. Si ceux-ci peuvent se justifier pour l’examen de conduite (dans ce cas, ils ne peuvent cas excéder le coût d’une heure de conduite), ce n’est pas le cas pour l’examen du code auquel le candidat peut se rendre par ses propres moyens. Ces frais sont généralement inclus dans les forfaits, hors la réglementation interdit de les fracturer dans ce cas.

Les frais de restitution du dossier en cas de changement d’auto-école sont gratuits (Loi Hamon du 17 mars 2014). Cependant, l’auto-école peut facturer des frais de dédit s’ils sont prévus par le contrat initial : 1 de nos auto-écoles enquêtée prévoit 10 % des heures restantes de frais de dédit).

Par-contre la nouvelle auto-école n’a pas le droit de facturer des frais de transfert de dossier.

Notre conseil

Tous les forfaits ne sont pas identiques. En attendant une refonte de l’information pré contractuelle qui garantisse un choix éclairé (affichage harmonisé des tarifs)*, demandez des devis avec les prestations détaillées pour chaque forfait et comparez. Pensez à comparer également le coût des heures supplémentaires qui font sérieusement augmenter la note.

*Les demandes de l’UFC-Que Choisir

Evelyne Gaubert, Présidente

← La Note Que Choisir: bientôt un repère fiable pour les consommateurs en magasins et en ligne L'UFC-Que Choisir de la Sarthe présente à la 25ème Heure du Livre 2016 →

UFC Que Choisir de la Sarthe

UFC Que Choisir de la Sarthe

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite