Vers le haut
02 43 85 88 91

Coût d’un appel local

Avec l’UFC-Que Choisir, protéger vos données sur Internet

thematiques 18 mai 2014
Avec l’UFC-Que Choisir, protéger vos données sur Internet

Des millions d’internautes partagent leurs données personnelles sur les réseaux sociaux avec leur entourage. Mais ce partage ne reste pas limité au champ de ceux à qui il est destiné.

Facebook, Twitter et Google +, par exemple, s’octroient le droit d’utiliser les données enregistrées par les utilisateurs eux-mêmes, y compris celles qui sont supprimées. Ils croisent également toutes ses données avec celles communiquées par les autres internautes auxquels l’utilisateur est connecté. Ainsi, une date de naissance, une photo, une vidéo, un article, peuvent être récoltés, modifiés et exploités partout dans le monde par Facebook, Google+, Twitter, ou par un tiers, sans que l’internaute ait donné un accord spécial. Par exemple, une photo de vacances, quelle qu’elle soit pourrait servir de support à un spot publicitaire sans consentement préalable et spécifique ni contrepartie.

Comment cela est-il possible :

Les conditions contractuelles des réseaux sociaux sont tellement longues, complexes, renvoyant sans cesse à des liens hypertextes, que l’utilisateur les accepte généralement sans les lire. Les informations essentielles sur la responsabilité de ces sites et la récupération des données sont morcelées, distillées de manière éparse dans les conditions, au point qu’il est impossible de savoir l’étendue des données collectées. Le but est d’arracher le consentement global de l’internaute.

Y a-t’ il néanmoins moyen de se protéger ?

Il existe des moyens de limiter cette exploitation. L’UFC-Que Choisir met à disposition des consommateurs sur son site Que Choisir.org, des vidéos pratiques, pour sécuriser au maximum ses données sur les réseaux sociaux : son profil sur Facebook, son compte sur Google + et Twitter. Vous pourrez ainsi aussi apprendre à protéger vos données sur votre smartphone, mais aussi à les effacer à distance, important en particulier en cas de perte ou vol. Avec ces vidéos, vous saurez également mieux protéger votre ordinateur des cookies que vous téléchargez sans le savoir et qui vous espionnent lors de vos voyages sur les sites. Il existe par exemple une fonction « do not track » un anti traceur pour ne pas être pisté à des fins publicitaires.

Déjà, quelques conseils simples pour commencer à se protéger sur Internet.

Mettez à jour vos logiciels (navigateurs, anti-virus, pare-feu) pour protéger votre ordinateur.

Ne saisissez pas de données personnelles sur un forum. Ne relayez pas de messages type chaines.

Lors d’un paiement internet vérifiez le sérieux du site marchand (mention https, adresse sociale, numéro de téléphone…)

Ne publiez pas n’importe quoi sur les réseaux sociaux, il sera ensuite quasiment impossible de supprimer cette information. Configurez bien les paramètres de confidentialité de votre compte. Attention à la photo de votre profil sur face book, elle restera toujours publique donc utilisable par n’importe qui.

Refuser de communiquer votre position géographique si un site vous le demande.

Protéger votre ordinateur, votre smartphone votre tablette par un mot de passe et n’’utilisez pas le même mot de passe pour vos différends comptes et espaces personnels.

Ne communiquez jamais vos données personnelles ou bancaires en réponse à un e-mail venant apparemment de votre banque, d’un service, d’un opérateur, d’une entreprise : ce sont des courriels frauduleux. Jamais une entreprise ne ferait cette demande à un de ses clients.

Tous ces conseils, vous les retrouverez également sur www.quechoisir.org.

Vous pourrez aussi y suivre les actions lancés par l’UFC-Que Choisir pour aider le consommateur à reprendre la main sur ses données.

  • Assignation en justice des trois principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google) pour les mettre en demeure de modifier leurs contrats (plus de 150 clauses abusives pour l’un d’eux).
  • Demande d’avancées législatives de l’Union européenne pour encadrer l’utilisation des données personnelles par les opérateurs et améliorer leur contrôle.
  • Pétition en ligne « Je garde la main sur mes données » à signer sans attendre sur le site Que Choisir point.org ou sur le site de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe.

Evelyne Gaubert, Présidente

 

 

Evelyne Gaubert

Présidente UFC-Que Choisir de la Sarthe

← Energies renouvelables, rénovation énergétique : à quand plus de sécurité pour le consommateur ? Concurrence dans la téléphonie mobile →

UFC Que Choisir de la Sarthe

UFC Que Choisir de la Sarthe

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite