Vers le haut
02 43 85 88 91

Coût d’un appel local

Qualité du conseil en jardinerie

thematiques 7 octobre 2012

Qualité du conseil en jardinerie : une enquête de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe

Dans le cadre du plan régional Ecophyto 2008-2018 de lutte contre la pollution de l’eau par les pesticides et de la charte « Jardiner au naturel » (voir Le Consommateur 72 de mars et juin 2012). Notre association a réalisé en mai une enquête complémentaire à celle de février dans les 26 magasins du bassin de l’Huisne, dont les 8 jardineries signataires de cette charte.

L’objectif de l’enquête :
Cette enquête « client-mystère » avait pour but principal de vérifier si des alternatives moins polluantes que les produits chimiques étaient proposées au consommateur dans ces jardineries en leur soumettant plusieurs situations courantes. Les questions posées concernaient le désherbage et la lutte contre les vers dans les pommes.
Dans chaque cas, l’enquêteur notait la disponibilité du vendeur et si celui-ci l’intérêt que celui-ci portait au problème posé. Il vérifiait aussi si l’affiche définit en annexe de l’arrêté pris par le préfet de la Sarthe en date du 12 décembre 2010, et présentant des conseils illustrés pour ne pas traiter à proximité de l’eau, était bien présente dans le magasin.

Les résultats :
12 magasins sur les 22 concernés par l’arrêté en Sarthe, soit 55% (au lieu de 45% en février), affichent le document règlementaire. Tous les magasins signataires de la charte en Sarthe (7 sur 7) respectent cette réglementation (5 sur 7 en février). En revanche 2 établissements non-signataires sur 3 ne respectent pas cette règlementation !
Un vendeur est rapidement disponible dans 24 établissements sur 26.
Pour le désherbage, 23 vendeurs sur 26 interrogés (soit 88%) proposent d’emblée un désherbant chimique, principalement à base de glyphosate ! C’est désespérant ! Seuls 2 signataires et un non signataire indiquent immédiatement une alternative. La principale proposition non chimique citée est le traitement thermique avec un équipement au gaz.
Pour éviter les pommes véreuses, 7 vendeurs sur 26 (soit 27%) proposent spontanément un insecticide chimique. Aucun signataire de la charte n’en mentionne. C’est mieux que pour le désherbant mais il y a encore une marge de progression. Les alternatives proposées sont surtout les pièges à phéromones et le traitement par un produit à base de bacille de Thuringe.
Les vendeurs demandent rarement des précisions sur les problèmes rencontrés par le consommateur, que l’établissement soit signataire de la charte ou pas.

Conclusion :
Les signataires de la charte se comportent globalement mieux que les autres enseignes, que ce soit pour le respect de la réglementation que pour la qualité des conseils donnés. Mais certains sont perfectibles comme nous l’avons constaté lors de notre question sur le désherbage.
Par ailleurs, ils ne font pas la promotion de cette charte. En particulier, ils n’orientent pas le consommateur vers les présentoirs des « jardifiches » qui donnent gratuitement des conseils par thématique et qui sont pourtant présents dans tous ces magasins !
Les meilleurs résultats de notre enquête sont attribués à 2 magasins signataires de la charte : Botanic à Sargé-Lès-Le Mans et les Serres des Hunaudières à Ruaudin, et à une jardinerie non-signataire : Point vert à Changé.

Cette action a été réalisée avec l’aide financière de l’Institution Interdépartementale de bassin pour la Sarthe, l’Huisne et leurs affluents.

Pierre Guillaume, commission Environnement de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe

← Elimination des DASRI Une charte avec les jardineries →

UFC Que Choisir de la Sarthe

UFC Que Choisir de la Sarthe

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite