Traitement des litiges

2 ans d’attente pour la cuisine de ses rêves

Le cuisiniste lui avait promis une cuisine posée en un jour et terminée en un mois. Malheureusement, cela ne s’est pas déroulé ainsi pour Mme D… qui a dû effectuer un véritable parcours du combattant pour avoir toutes les éléments de sa cuisine.

Mme D… a contracté l’achat de meubles de cuisine auprès du magasin spécialisé S… en avril 2011. Lors de la première livraison en juin 2011, il manquait déjà le réfrigérateur. Puis les retards des différents intervenants et le non-respect des délais se sont accumulés. Pendant un mois, Mme D… n’avait ni eau, ni électricité, ni gaz. Elle a donc fait plusieurs courriers et passé plusieurs appels téléphoniques, mais n’a obtenu que peu de réponses et aucune explication. En octobre, il manquait toujours des éléments et certaines pièces étaient mal montées ou abimées. Ce n’est qu’en avril 2013 que le service après-vente a finalement terminé la cuisine. Rappelons qu’elle devait être prête pour l’été 2011 !

Il est évident que Mme D… a subi de nombreux désagréments et des frais imprévus pour pouvoir bénéficier d’une cuisine fonctionnelle et conforme au devis. Il faut également y ajouter le manque d’information tout au long de cette épreuve, qui lui a causé une inquiétude supplémentaire. C’est ainsi qu’elle décida de faire appel a l’UFC-Que Choisir de la Sarthe, afin de dénoncer les pratiques du cuisiniste.

Malgré plusieurs courriers relatant les faits et réclamant un dédommagement financier pour le préjudice subi par notre adhérente, le cuisiniste demeurait muet. C’est finalement près de trois mois plus tard qu’un responsable du magasin accepta un rendez-vous à l’association afin de régler cette affaire à l’amiable. Cet échange permit à Mme D… d’être entendue et d’obtenir le dédommagement souhaité. Le responsable a en effet reconnu le préjudice de cette dernière et lui a fait un chèque de 1 000 € de dédommagement, avec ses excuses, en promettant que cette situation ne se reproduirait pas. Nous y serons vigilants. ¡

 Géraldine Baudry, élève avocate stagiaire

 

 

Articles relatifs

Règlement à l’amiable pour un four : parfois ce n’est pas de la tarte !

UFC-Que Choisir Sarthe

Envoyé spécial en Sarthe : les pièges du démarchage lié à la rénovation énergétique

UFC-Que Choisir Sarthe

Savoir quand continuer l’action en justice ! Conseillés par l’UFC-Que Choisir, ils obtiennent gain de cause auprès de la Cour d’Appel….

UFC-Que Choisir Sarthe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +