Actions nationales Commerce

CETA – L’UFC-Que Choisir de la Sarthe appelle les députés sarthois à ne pas ratifier le traité

La validation du traité de libre échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA) en 2016 avait donné lieu à une réaction forte de la Société civile. L’UFC-Que Choisir s’était engagé très fortement pour que ce traité ne soit pas accepté et avait, ensuite, appelé sur la base du très critique rapport d’experts mis en place par Emmanuel MACRON, à une suspension de son application provisoire, malheureusement vainement.

Dans la torpeur de l’été, le sujet revient avec la procédure de ratification qui s’ouvre au Parlement sur la base d’un projet de loi qui vient d’être adopté par le Conseil des Ministres. Nos inquiétudes et critiques, demeurent entières.

Compte tenu des risques engendrés par cet accord, attestés par la Commission d’experts mise en place par le Président de la République, l’UFC-Que Choisir de la Sarthe, faisant suite au courrier commun qu’a co-signé la fédération UFC-Que Choisir avec soixante autres ONG et associations, écrit* aux députés sarthois pour les appeler à ne pas ratifier cet accord.

Nous ne manquerons pas de suivre les votes de nos députés sarthois et d’en informer les consommateurs.   

Evelyne Gaubert, Présidente, UFC-Que Choisir de la Sarthe

Articles relatifs

Election présidentielle, 2017 Votez pour vous!

Christian Goujon

Publicité dans les boîtes aux lettres de la Sarthe : les industriels en font plus que jamais des tonnes !

UFC-Que Choisir Sarthe

Démarchage téléphonique en assurance : les pouvoirs publics doivent mettre fin aux pratiques toxiques

UFC-Que Choisir Sarthe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +