Thématiques Traitement des litiges

Double abus de vulnérabilité !

Début 2018, le cabinet de courtage Acn téléphone à M. P…, âgé de 79 ans, pour lui proposer une assurance santé Néoliane, à effet de janvier 2019, en remplacement de son adhésion à Harmonie Mutuelle. Quelques jours plus tard, il reçoit un certificat d’assurance de Néoliane et un avis de prélèvement sur son compte bancaire de 20 € pour les frais de dossier.

Au mois de juin, un représentant de la société Proximité Courtage du Mans, se présente à son domicile pour, à son tour, lui faire souscrire une assurance Asaf-Afps / Axa, de même nature, également à effet de janvier 2019, en remplacement de celle de Néoliane.

La demande de résiliation, préparée par ce courtier et signée par M. P…, est refusée par Néoliane pour non-respect du délai légal de renonciation de 14 jours.

Se rendant alors compte qu’il risquait de se retrouver avec 3 contrats d’assurance santé à payer au mois de janvier 2019, M. P… est venu faire part de son inquiétude à l’un de nos consultants assurance. Celui-ci a commencé par faire annuler le contrat de Proximité Courtage pour non-respect de ses obligations professionnelles, notamment son devoir d’information et de conseil. Il a ensuite opposé à Néoliane l’inexistence de son contrat que, contrairement à l’affirmation du courtier Acn, M. P… n’avait jamais signé électroniquement puisqu’il ne dispose d’aucun moyen matériel pour le faire. En complément de ses arguments, notre consultant a adressé aux deux organismes d’assurances la copie d’un certificat médical établissant l’état de vulnérabilité de M. P…

En conclusion :  les deux prétendus contrats d’assurance ont été purement et simplement annulés, au grand soulagement de notre adhérent envers qui Néoliane s’est engagée à rembourser les 20 € de frais de dossier prélevés indûment.

Commentaire :
cette affaire démontre, une fois de plus, le manque de scrupule de certains démarcheurs qui n’hésitent pas , même par le mensonge, à abuser de la vulnérabilité de certaines personnes. Nous n’insisterons jamais assez sur les précautions à prendre en cas de vente par téléphone ou de démarchage à domicile.

Commission litiges de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe – 2019

Articles relatifs

Sécurité des « Slimes » : Stop à la loterie sanitaire !

UFC-Que Choisir Sarthe

Notre domaine d’action

UFC-Que Choisir Sarthe

Comment choisir son saumon fumé ?

UFC-Que Choisir Sarthe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +