Télécom Multimédia Thématiques

SFR : l’option Privilège déployée à marche forcée

SFR a trouvé la solution pour déployer rapidement son option Privilège : l’imposer à ses clients. À leur charge de résilier s’ils ne la souhaitent pas. À condition d’avoir conscience d’avoir été abonné et de trouver comment faire…

Chez SFR, on ne s’encombre pas des formalités. La dernière trouvaille de l’opérateur pour augmenter la facture moyenne de ses clients consiste à leur imposer son option Privilège permettant d’accéder à plusieurs chaînes de télé dont Altice Studio, qui sera disponible à partir du 22 août.

La plupart des clients ont découvert l’existence de cette option par un simple mail. Intitulé « Souriez, vous êtes surclassé », celui-ci se contentait de présenter le contenu de l’offre et son prix (3 ou 5 €/mois selon les cas). Rien, en revanche, n’indiquait clairement que, sans réaction de leur part, le prix de cette option apparaîtrait sur leur prochaine facture. Les clients qui ne souhaitent pas conserver cette option peuvent la refuser. Sauf que la procédure est loin d’être évidente. Sur notre forum, de nombreux témoins assurent n’avoir jamais réussi à résilier cette option, que ce soit sur l’espace client en ligne ou en s’adressant à la hotline.

Dans tous les cas, cette nouvelle manœuvre risque une fois de plus de générer de la grogne chez les abonnés de SFR, et ce d’autant plus que beaucoup d’entre eux n’ont certainement pas vu ce mail envoyé au cœur de l’été ou n’ont pas pris conscience que celui-ci allait entraîner une augmentation de leur facture.

… Lire la suite de cet article sur  quechoisir.org

Que Choisir 25/07/2017

Articles relatifs

L’agriculture demain ? C’est le moment de se poser les bonnes questions …

UFC-Que Choisir Sarthe

ARNAQUES comment les éviter ? La réponse au salon du livre du Mans

UFC-Que Choisir Sarthe

Origine des viandes : exigeons la transparence !

UFC-Que Choisir Sarthe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +